Madiorano: Les sources d’eau sont de retour
September 6, 2017
Team Mada 24 (117 articles)
0 comments
Share

Madiorano: Les sources d’eau sont de retour

Crédit: WWF/Madagascar

La communauté de base Madiorano Mahomby (« Eau potable, réussite » en malgache) ont bien choisi le nom de leur regroupement en 2010. Pour les membres de l’organisation communautaire « Madiorano Mahomby », du village d’Ampanitelo, dans le corridor forestier Fandriana Vondrozo au sud-est de Madagascar, c’était clair que leur objectif principal pour améliorer leur qualité de vie, c’était de faire ressurgir des sources d’eau taries.

« Heureusement, nous avions décidé de gérer cette partie de la forêt du corridor et d’agir activement en sa faveur car depuis quelques années, on a constaté le retour des sources d’eau qui ont été épuisées », explique monsieur Kotopombo, président de la communauté de base Madiorano Mahomby. « Avant on ne savait pas que c’était à cause de pratiques comme le tavy (culture sur brûlis). Maintenant, avec le retour de quelques sources d’eau, on sait que le maintien, voire l’amélioration des forêts de ce corridor apporte beaucoup plus de bénéfices aux communautés riveraines. De ce fait, on comprend mieux les efforts de sensibilisation de WWF depuis une dizaine d’années dans le district de Vondrozo pour nous responsabiliser », ajoute Kotopombo.

Après quatre années de restauration appuyées par WWF dans ce terroir, le changement est là : grâce à la mise en terre de près de 60 000 jeunes plants autochtones en deux années, 24 ha de forêts ont été restaurées de manière active et 150 ha se sont régénérées de façon naturelle. Et avec cette nouvelle forêt, trois sources d’eau qui se sont taries autour du village fournissent de nouveau de l’eau aux habitants.

Gestionnaires des forêts de la zone, les habitants d’Ampanitelo ont décidé de mettre la restauration des forêts et l’agroforesterie au cœur de leurs activités. Car il fallait que la forêt dégradée renaisse pour que la nature reprenne ses fonctions écologiques et que les sources d’eau et de vie reviennent. En effet, avant le retour des sources, les villageois devaient puiser l’eau dans des cours d’eau autour du village.

En étant au centre des décisions pour l’avenir de leurs terres, les membres de la communauté sont confiants et s’engagent pour la gestion durable de leurs forêts. C’est un travail laborieux et continu qui ne peut pas avoir de succès sans l’engagement et l’adhésion de toute la communauté. Mais Kotopombo et ses voisins ont foi en l’avenir car ils savent que leur futur est entre leurs mains !

Une ressource décisive pour le développent de l’Afrique

En effet, l’eau est la source de la vie et d’elle dépend directement la qualité de vie des habitants de la planète. La bonne gestion de l’eau n’est pas seulement décisive poir le développement d’Ampanitelo, elle l’est aussi pour le reste de l’Afrique. Cette réalité est mise en exergue dans un nouveau rapport intitulé Moment décisif pour l’Afrique : Comment une meilleure gestion de l’eau peut contribuer au développement de l’Afrique. Le rapport est partagé par WWF et AB InBev, la première entreprise mondiale des boissons, lors de la semaine mondiale de l’eau, célébrée à Stockholm, du 27 août au 1er septembre 2017.

Les rivières, les lagunes et même les petits trous d’eau sont fondamentaux pour un développement économique durable. Ainsi, le rapport lance un appel à l’action des gouvernements, des entreprises, des agences de développent et des leaders d’opinion pour assurer que le continent africain priorise une bonne gestion de ses ressources en eau et travaille pour améliorer celles-ci. Pour la santé et pour le bienêtre du peuple africain, l’eau d’abord !

Team Mada 24

Team Mada 24

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *