FAO Madagascar : Vers la réalisation des ODD

La Fao Madagascar s’investit davantage dans le domaine nutritionnel et de  la sécurité alimentaire. Ceux-ci entre bien dans  le cadre de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) . A cet effet, elle a organisé, hier,  un atelier de formation sur l’intégration du genre pour le relèvement du défi « Faim Zéro » et la réduction de la pauvreté en milieu rural.

Une cinquantaine de cadres  malagasy et comoriens  travaillant au sein de ministères en charge de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, des forêts, de la gestion des ressources naturelles et de la protection de l’environnement se sont réunis au Café de la Gare, Soarano. Cet atelier a pour but de promouvoir  une croissance agricole inclusive. « Il vise à faciliter le réseautage pour une synergie des actions en faveur de l’autonomisation économique des femmes rurales », a précisé Patrice Talla, représentant de la FAO à Madagascar et Comores. Notons que, les femmes  jouent des rôles importants dans le secteur agricole. Toutefois, elles doivent faire face à de nombreux problèmes : L’indisponibilité alimentaire avec l’insuffisance de la production, le faible pouvoir d’achat avec les revenus dérisoires  liés au manque d’emploi décent et à la difficulté d’écouler les produits, et l’utilisation inappropriée des aliments. Pour faire face à ces problèmes, Patrice Talla a indiqué l’importance de maximisation des capacités de production des hommes, des femmes et des jeunes à travers des politiques, programmes et investissements appropriés répondant à leurs besoins spécifiques.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre des efforts de la FAO pour la mise en œuvre effective de sa politique sur l’égalité des sexes, adoptée  en 2012.

Par Stanislas Nomenjanahary

Photo: Thomson Reteurs Foundation