COOPERATION: UN FINANCEMENT DE 65 MILLIONS D’EUROS POUR LA CAPITALE

Afin de contribuer aux efforts, entrepris par l’État Malagasy, pour accroitre la production eau dans la capitale, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a accordé un financement d’un montant de 35 millions d’euros, s’accompagnant d’une contribution de l’Union Européenne sous forme d’un don de 30 millions d’euros. Le Président de la République, en présence du Vice-Président de la BEI, M. Ambroise Fayolle, ainsi que de l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar, SEM Giovanni Di Girolamo, a assisté à la signature de cet accord de financement ce 23 janvier 2020 au Palais d’État d’Iavoloha. La signature de ce jour, est un acte symbolique s’inscrivant dans la réalisation du projet Tana Water III en partenariat avec l’Union Européenne. Un projet auquel l’État malagasy a également contribué à hauteur de 2,5 millions d’euros. Un acte symbolique, car les travaux sont d’ores et déjà en cours, notamment dans l’extension de la station de Mandroseza qui seront prévus s’achever d’ici le mois d’avril 2020. Outre les travaux d’extension de la station de Mandroseza, ce financement de l’Union Européenne, à travers la BEI, contribuera également à la construction de trois nouvelles stations de forage et de traitement d’eau dans la capitale. Les canaux d’approvisionnement en eau d’Antananarivo bénéficieront également de travaux de réhabilitation. Par ailleurs, la JIRAMA prévoit aussi l’installation de nouvelles bornes fontaines dans différents quartiers de la capitale. A travers tous ces travaux de construction et de rénovation, la production en eau dans la capitale augmentera progressivement dans les meilleurs délais. Et ce, jusqu’à atteindre les 100 000m3 par jour qui couvriront les besoins des usagers. Grâce à cet accord de partenariat, l’Union Européenne, réitère, encore une fois, sa volonté d’accompagner Madagascar sur la voie de l’émergence ainsi que sa confiance au Plan Émergence Madagascar initié par le Président Andry Rajoelina. En effet, l’Union Européenne a déjà affirmé sa présence aux côtés de Madagascar par le financement de plusieurs projets de développement dans divers domaines dont l’extension des réseaux routiers, l’agroalimentaire et la mise en place de plusieurs infrastructures