Ambohimitombo-Ambositra : Les Zafimaniry en detresse

L’Art et la Culture Zafimaniry sont classés au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Toutefois,  la société Zafimaniry connait actuellement un déclin considérable  dans différents domaines. La dégradation de l’environnement a amorcé la spirale vers plus de pauvreté. La disparition des essences qui ont permis de réaliser les œuvres d’art Zafimaniry, témoins du savoir-faire et de la culture, a fortement impacté les revenus des habitants. La plupart de la population locale des Zafimaniry s’est reconvertie, actuellement, dans la plantation de canne à sucre dont la seule débouché possible est la fabrication d’alcool artisanal. A cet effet, l’insécurité gagne de plus en plus de terrain. Une situation alarmante qui décourage les opérateurs et touristes.

D’ailleurs, après le passage du cyclone AVA, la situation devient de plus en plus pire dans le village d’Ambohimitombo. Les infrastructures sont dans un piteux état. Les habitants font face au nombreux défis, relatifs à la reconstruction du village et surtout la revalorisation des cultures et traditions Zafimaniry.

C’est dans ce sens, que le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina projette avec les autorités locales de relancer toutes sortes d’activités socio-Economique du village. Une formation pour des jeunes est en gestation.  Cette formation aura un double volet : le savoir-faire et le symbole des motifs Zafimaniry. Le type d’artisanat renaissant sera toutefois à haute valeur ajoutée. Une autre formation évoquée est celle de jeunes guides touristiques Zafimaniry afin de revaloriser le produit d’appel exceptionnel qu’est le pays Zafimaniry. Les chutes de Tazonana feront partie de ce circuit Zafimaniry.

Dans le village Zafimaniry tout est urgent.

Par r.r