TOURISME: LE CANAL DES PANGALANA EN PHASE DE RÉHABILITATION

Depuis sa construction en 1901, c’est la première fois que le Canal des Pangalanes bénéficie d’un réel assainissement et réhabilitation aux normes. L’objectif pour cette nouvelle réhabilitation est de favoriser le secteur touristique avec notamment la construction d’hôtels et infrastructures touristiques le long des Pangalanes. Ce projet aura des impacts directs sur la vie socio économique d’environ 3 millions de bénéficiaires de plusieurs districts et communes longeant le canal, entre autres, Toamasina, Ambila Lemaitso, Andevoranto, Vatomandry, Mahanoro, Nosy Varika, Mananjary, Manakara et Farafangana. Ainsi, le Président Andry Rajoelina a effectué une descente à Toamasina pour donner le coup d’envoi des travaux de dragage du Canal des Pangalanes ce 14 septembre 2019. Une cérémonie, au cours de laquelle, le Président de la République est monté à bord du matériel de dragage pour constater de visu l’activité de curage dudit Canal. Les travaux dureront 4 mois et consisteront entre autres, au curage du fond peu profond juste à la sortie du Port de Toamasina, le curage du fond peu profond à l’entrée Nord du lac Rasoamasay et Rasoabe, le curage du fond peu profond à Masomeloka et ses environs, l’élagage de l’emprise de gueule de canal et l’élargissement du tronçon à Andringitra. Le financement des travaux est assuré entièrement par l’État malagasy, par l’intermédiaire de l’Agence Portuaire Maritime et Fluviale (APMF). Par ailleurs, le Chef d’État a également procédé à la cérémonie d’inauguration du Poste de Surveillance fluviale ainsi que du nouvel embarcadère construit à Manangareza. Après cette série d’inaugurations, le président Andry Rajoelina a assisté à la cérémonie de réception officielle d’un nouveau matériel tracker de la Société de Manutention des Marchandises Conventionnelles (SMMC). Le Président de la République a été accompagné lors de ce déplacement par le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics, Hajo Andrianainarivelo, le ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, Joël Randriamandranto, de la ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme, Irmah Naharimamy et du Secrétaire d’État à la Gendarmerie, le Général de Division Richard Ravalomanana.