IEM : Ambilobe mise sur Andry Rajoelina

L’ancien président de la transition, Andry Nirina Rajoelina a présenté son projet Initiative Émergence de Madagascar ou IEM à Ambilobe, vendredi dernier. Une occasion, pour la population locale de connaître les tenants et aboutissants du projet. Les gens ont saisit également de cette opportunité pour se plaindre des injustices sociales qui prévalent dans le district. La Sucoma  a été pointée de doigts, du fait que les habitants de la région ne jouissent aucun avantages. Il en est de même, concernant, l’exploitation de l’or à Betsiaka dont les chinois ont le monopole.

Face à une population en détresse, Andry Rajoelina a expliqué que l’IEM a été conçu pour mettre en place un développement local et équitable.  » Comme vous savez, je ferai de mon mieux de trouver des solutions aux habitants d’Ambilobe. Avec ma femme, nous projetterons déjà la mise en place d’une société en vue de créer des emplois. Pourquoi pas? Une société qui va concurrencer la Sucoma.  Concernant, Besiaka, nous trouverons une issue », a déclaré le président, fondateur du TGV. Ce dernier a fait un rappel de la gestion de la transition, en guise de témoignage sur le succès de sa présidence.  » Nous devrions être optimistes car, malgré, l’absence des financements internationaux, nous avons pu fonder de nombreux infrastructures, nous avons eu des budgets pour augmenter les salaires des fonctionnaires, nous avons maîtrisé l’inflation. En général, nous avons gagné le pari, d’avoir un pays stable. Comme il s’agit d’une transition, nous étions obligés de partir. Mais avec votre aide et si le Bon Dieu le veux, nous allons reprendre la route ensembles là où nous avons laissé, il y a quatre ans », poursuit Andry Rajoelina.

Le passage de l’ancien homme fort de Madagascar dans la capitale d’Ankarana s’est terminé dans une échange des promesses et de confiance mutuelles. Les habitants d’Ambilobe mise sur Andry Rajoelina.