SADC : Clôture de l’évaluation sur la situation politique malgache

L’évaluation de la SADC sur les crises pré-électorales a pris fin.  La délégation le Ministre des affaires extérieures de l’Angola et non moins Président du Conseil des Ministres de l’Organe pour la politique, la défense et la sécurité de la SADC, Manuel Domingos Augusto ont présenté leur rapport au près du Président de la République. Hery Rajaonarimampianina, au Palais d’Etat d’Iavoloha.

Selon, un communiqué de la présidence les émissaires se disent satisfaits et ils ont déclaré qu’il n’y ait pas des  crises politiques à Madagascar, mais il y a des disputes pré-électorales. »

« Naturellement, il y a quelques problèmes ici et là, mais ce sont des problèmes qui peuvent être résolus. Il y a quelques disputes notamment sur la légalité ou la légitimité de textes de la loi électorale, mais cela fait partie du jeu et des règles démocratiques. Et le plus important c’est que la paix et la stabilité prévalent dans tout le territoire de Madagascar. » a déclaré le Chef de délégation de la SADC.

Durant leur séjour à Madagascar, ils ont rencontré plusieurs acteurs politiques au pouvoir,  de l’opposition, des acteurs de la société civile, de l’église, et le corps diplomatique.

 En guise de sa participation au processus électoral à Madagascar, la SADC formera des agents électoraux et de médiateurs de conflits à Madagascar.