ORLANDO ROBIMANANA: Un malgache qui brille ailleurs

Par Randrianary
Le 19 avril dernier, à La Haye (Pays-Bas) s’est tenu le comité du Budget et des Finances de la Cour Pénale Internationale (CPI), une importante réunion d’expertise budgétaire sur cette grande cour mondiale chargée des crimes contre l’humanité. Madagascar y est représenté dans ce comité à travers l’ancien directeur général de Trésor, Orlando Robimanana, membre à part entier de cette commission. Limogé en mars 2014, par le régime actuel du président Hery Rajaonarimampianina, qui n’est autre que son ex-chef hiérarchique (ministre des Finances) lors de la Transition, et délaissé, Orlando Robimanana brille ailleurs.
Avec ces collègues de différents pays du monde (sur notre photo), le comité a dressé un constant sur la gestion financière, exercice 2015 de la CPI devant un auditoire de sommités mondiaux dont Ban Ki Moon (SG des Nations Unies). Juste une semaine après cette réunion au Pays-Bays, il a fait le déplacement en Guinée Conakry sur une autre casquette, en qualité d’Expert du Fonds Monétaire International (FMI) et précisément Conseiller sur Guinée auprès de la Divisions de la gestion des Finances Publiques de cette institution financière basée à Washington DC.
A ce rythme, les bailleurs de fonds profitent – malheureusement pour nous et heureusement pour eux – l’expertise d’un ancien DGT malmené par l’Exécutif de la 4ème République.